Grand Prix d’Arcachon en Diam 24

Retour sur la Grand Prix d’Arcachon en Diam 24.

Fin mars le patron (Bruno) m’appelle :

“Salut Loïc, j’ai un super plan à te proposer. Ça te dit de faire un tour de trimaran sur le bassin ? On monte un équipage Blaye Nautique pour aller tester le support du Tour de France.”

Bien sûr que ça me tente ! Pour cette régate, la sélection de l’équipage est rapide. On demande naturellement aux deux experts du multi du club. Guillaume et Mickaël les rois du Hobie sur la rivière ! Le week-end du 12 avril sera une première pour notre équipage et une découverte pour nous du Diam 24. Le RDV est fixé le vendredi en fin de matinée à la cale de mise à l’eau par l’organisation pour un atelier montage et gréage des trimarans. 1h suffit à une équipe expérimentée pour assembler les éléments. Le bateau se transporte facilement par la route mais demande d’être démonté et remonté à chaque fois. Après le briefing du team Diam 24 nous pouvons partir sur l’eau tester la machine. Nous avons droit à une prise en main humide dans 17-18 knts. Le bateau est très bien pensé, facile et peu de réglage. Dans ces conditions le trimaran se montre très fun, et accélère fort dès qu’on tire la barre et déroule le gennaker. Après cette première journée de prise en main, nous sommes déjà ravis de participer à ce Grand Prix. Le samedi matin on se retrouve au club pour un petit-déjeuner et le tirage au sort des poules. Le format des régates est inédit pour nous. Les 20 équipages participant pour les 5 bateaux mis à dispo par l’organisation obligent le comité à mettre un place un système de 4 poules avec qualification en demi-finale et finale. Les deux premiers de chaque poule passent en demi. Et les 2 premiers de chaque demi, plus le meilleur troisième seront qualifié pour la finale qui se déroulera le dimanche.
En croisant les copains qui viennent tester le support et en regardant la liste des inscrits, on prend conscience que le niveau du plateau est élevé. On y croise : des figaristes, des jeunes experts du catamaran, le team Arkema, des équipiers du Tour de France et un champion du monde de F16… Objectif pour nous : sortir des poules.
Au tirage au sort, on n’est pas chanceux. On tombe dans la poule d’Emmanuel Le Chapelier, champion du monde de F16 et multiple champion d’Europe, et d’un équipage préparant le Tour. Les conditions ne ressemblent plus du tout à celles de l’entraînement. Un léger vent de Nord Est, 5 knts dans les risées et clairement notre poids de garçons physiques dans la brise ne sera pas un avantage. Les parcours vont être très courts et il ne faudra pas se rater un départ sous peine d’être sanctionné directement par une mauvaise manche. 1er départ, la ligne est très à gauche, sûrs de notre coup, on tente un départ babord. Le vent tombe en bout de ligne, on n’arrive pas à décoller, la flotte part tribord et on regarde les 4 bateaux s’éloigner… Dur ! On se concentre et ne se laisse pas abattre. Quelques bons choix tactiques et bonnes manœuvres nous permettent de revenir dans le match et de passer la bouée sous le vent 3eme. Le vent finit par disparaître et le comité décide d’annuler cette première manche. Ouf ! S’en suit une longue période d’attente sur l’eau. 1h30 après le vent revient par l’ouest avec moins de 10 knts. Le comité s’empresse de lancer un second départ.
On s’applique, on passe 3eme à la bouée au vent. On fait une belle descente, c’est chaud à la bouée sous le vent contre le courant. On passe 2eme. On se concentre à garder notre place sur le second tour. Et well done pour cette première manche. 2eme derrière Emmanuel. A peine terminé, le comité envoie le départ de la seconde manche. On se positionne bien en phase de pré-départ, on bloque la flotte au comité. Le départ est engagé. On part lancé. Un rappel individuel. On voit notre concurrent direct faire demi-tour. On passe 3ème à la bouée au vent et on gardera cette place jusqu’à la fin de la manche. On termine la phase de poules deuxième de notre groupe. Retour au port et attente que les autres groupes terminent leurs manches pour connaître les demi-finales.
Au tirage au sort des demi-finales on fera parti du second groupe. Avec nous, on retrouvera Emmanuel Le Chapelier (encore lui), les figaristes des Marins de la Lune (Clément Salzes et Romain Baggio) et un équipage de jeunes rochelais. Le vent est un peu plus fort avec une douzaine de nœuds d’ouest. 2 manches sont prévues par le comité. Nous avons à peine le temps de prendre nos marques sur le bateau que le 1er départ est lancé. Malheureusement dans ces conditions nous n’arriverons pas à trouver la vitesse. On termine les 2 manches 3 et 4 sans jamais pouvoir lutter avec Emmanuel et l’équipage des Marins de la Lune. On termine 6eme de l’épreuve, aux portes de la finale ! Objectif rempli pour notre équipage qui débutait ensemble et sur trois pattes. On a passé un super weekend sur un support qui donne envie d’y retourner. Bravo au vainqueur Emmanuel Le Chapelier. Et merci au team Diam 24 et au Cercle de Voile d’Arcachon pour l’organisation. Merci à Bruno et à Blaye Nautique de nous avoir permis de participer à cette chouette régate.

Article : Loïc Coudrer

Cliquez ici pour visualiser les photos de cet événement

Crédit photo : Lisa Ferrer